Noise Injection

Psyché, Prog & Metal Reviews

Dossiers

Le Guide Ultime pour un Hellfest Progressif en 2022

Quelle annonce ! Le Hellfest 2022 s'étend sur 2 week-ends, 7 jours de live au total. Une affiche d'enfer avec environ 360 groupes. Parmi les têtes d'affiches, Metallica, Scorpions, Gun's & Roses, Judas Priest, rien que ça... Evidemment la sphère progressive trouve également place lors de cette prochaine édition. Voilà donc le but de cet article, pister les principaux sets à cocher sur son running order pour tout assoiffé en manque de Prog. C'est parti.

Vendredi 17 juin

Main Stage 2

Opeth

Les suédois d’Opeth pratiquent le Death/Prog ultime, unique et sacrément chiadé. Habitués du Hellfest, Akerfeldt et ses compagnons vont fouler la Main Stage 2 pour la journée d’ouverture du Hellfest 2022. La discographie du groupe est d’une richesse inégalée, bien qu’évoluant vers un genre plus Rock Progressif que Death Metal. Un indémodable qui reste gravé dans mon cœur depuis le jour où j’ai écouté Blackwater Park…

Mastodon

Des américains d’Atlanta, un peu plus de 20 ans de carrières, des tatouages et des moustaches. Maston c’est du Prog Stoner. Les premiers albums sont des concepts assez uniques (parfait pour plaire au proghead binoclar que je suis). Un set que j’attend avec impatience.

Leprous

Les norvégiens de Leprous sont originaires du même village qu’Ihsahn (Emperor) en Norvège. Je me suis toujours dis que vivre dans le même village que l’un des plus grand musicien black metal ça doit quand même être sympa et très instructif. En tout cas, Leprous est loin d’être un groupe de Black, on est dans du Prog Metal assez lyrique. Le gros + : présence depuis quelques années d’un violoncelle dans le groupe et un batteur hors norme, l’un de mes favoris, Baar Kolstad. Par contre les sets s’adoucissent d’années en années (le dernier live était pas fou), alors pour ce set au Hellfest, j’espère qu’ils mettront le paquet !

Soen

Souvent reconnu pour la présence de l’ancien batteur d’Opeth, Soen ne manque toutefois pas d’intérêt ! Même si la comparaison n’est pas toujours évidente, je placerai les suédois sous les influences principales de Tool et Opeth. Un set qui ravira les fans de Prog et d’autres encore tant la musique de Soen reste accessible.

Valley

Elder

Elder j’en ai bouffé un paquet, déjà parce que ce groupe fait plutôt bien le pont entre les différents styles de notre ligne éditoriale (Psyché et Prog notamment), mais surtout que c’est typiquement le groupe que j’attends à la Valley bière à la main.

Baroness

LE groupe de Sludge/Prog. Bordel qu’est-ce que j’étais chaud bouillant lors de l’édition 2018. Ils avaient malheureusement dû joué en acoustique. Cette fois-ci j’en attend encore plus !

 

 

Samedi 18 juin

Main Stage 2

Galactic Empire

Cela va certainement en faire rire pas mal, mais oui Galactic Empire est sur bien des points un groupe de « Prog ». Déjà parce qu’il n’y a pas de définition de « Prog » (mis à part que nous avons mal traduit l’anglais « Progressive » en « Progressif » au lieu de « Progressiste »). Galactic Empire puise pas mal dans le registre Metal Progressif/Djent, alors si t’es fan de prog et de Star Wars, il n’y a probablement aucune raison pour que ce set ne soit pas sympa à découvrir.

 

Valley

Mono

Ce trio japonais joue avant tout du Post-Rock avec quelques influences Math Rock/Prog Rock. Du souvenir que j’ai après un live en première partie d’Alcest, c’est que c’est sacrément planant et montant (slow tempo au début du morceau puis on accélère). Ça fini parfois en beau bordel, et donc c’est sans aucuns doutes que j’irai voir ce que donne le groupe devant une plus grosse audience.

Pelican

Des américains nés lors de la belle époque du Post-Metal (Russian Circles, Pelican, etc.). Forcément dans leur son tu retrouves du Doom, du Stoner, de l’Experimental et un louche de Prog histoire de dire que c’est un peu intellectuel quand même. Bon l’avantage avec Pelican c’est que ça passe aussi bien avec l’intello qu’avec le bonhomme complètement torché et plein de psychotropes.

 

Dimanche 19 juin

Main Stage 1

Jinjer

OMG, Jinjer au Hellfest, j’y pense depuis… depuis… (2 secondes, je regarde depuis quand ils existent sur wiki) 2009 ?!? Nope, en fait la réalité c’est que quasiment tout le monde ne connaît Jinjer que depuis 3 ou 4 ans. Les ukrainiens menés par la tout autant sublime que violente Tatiana, ont connu un vif succès ces dernières années, un succès mérité qui vaut largement un gros set au Hellfest. D’ailleurs, la performance au Hellfest From Home 2021 devrait déjà donné un aperçu de ce que l’on retrouvera le jour J.

Altar

Devin Townsend

Welcome Canada, le grand grand monsieur Townsend va venir envoyer son Metal Prog aérien sous la Altar. Et là franchement bravo. Devin au Hellfest c’est un plaisir inouï, la prestation au Hellfest 2017 était déjà exceptionnelle. C’est désormais le moment d’en découdre avec le dernier album Empath ! J’espère que la belle voix (et belle tout court) de Ché Aimee Dorval sera présente sur scène.

Monuments

Attention ici c’est Djent (parfois nommé Metal Progressif Moderne), les anglais de Monuments sont des gros morceaux du genre, au même titre que Periphery. Premier point à souligner : le très gros niveau à la guitare. Mon anecdote perso : c’est aussi le dernier groupe que j’ai vu avant la fin du monde (Covid tout ça tout ça).

 

Temple

Alcest

 

De retour après le Hellfest 2017, notre cher sudiste de Bagnols sur Cèze revient à Clisson avec son Black Metal Atmosphérique Ambiant (et plus encore). Alcest est un groupe que l’on retrouve couramment dans les discussions de proggeux, c’est certainement cette palette éthérée qui donne cette identité à Alcest. Un bon groupe de notre hexagone, soyons chauvins !

 

 

Pour le 2e week-end du Hellfest, les groupes à tendance progressives sont clairement moins nombreux. Pas vraiment de groupes Prog le jeudi mis à part Therion qui puise dans le genre avec ses influences symphoniques. De même pour la journée de clôture, une journée où l’on retrouvera tout de même l’excellent Doom de Eyehategod.

 

Vendredi 24 juin

Main Stage 1

Nine Inch Nails

 

Un des plus gros gabarit du Metal Industriel assurément. Mais également un groupe que l’on peut classer dans le sous genre « Crossover Prog ». Trent Reznor a dit avoir été influencé par Adrian Belew (King Crimson). Steven Wilson en dira tout autant au sujet de Trent. Peu importe le style de NIN, c’est certainement l’une des plus grosse tête d’affiche pour les musiques expérimentales.

 

Temple

Enslaved

 

Né dans le berceau du Black Metal Norvégien, Enslaved a peu à peu inclus des sonorités progressives dans leurs albums. A tel point que je suis certain de ne même plus les reconnaître, ma dernière rencontre datant de plus de 15 ans.

Ihsahn

Ce norvégien dont j’ai déjà mentionné le nom dans cet article est un monstre. Rends-toi compte, il est l’un des fondateur du Black Metal Norvégien et d’Emperor, a joué avec Devin Townsend, Leprous, Jeff Loomis, et Ulver. Bref, on a ici un grand ponte des musiques extrêmes et progressives. Cela dit, le son d’Ihsahn n’est pas si facile d’accès, loin de là. J’aurai donc tendance à dire qu’il faut écouter à minima une partie de ses créations pour pleinement apprécier le norvégien en live. Pour les fans de Leprous, je fais le pari que l’on retrouvera Einar Soldberg derrière un clavier/micro.

 

 

Samedi 25 juin

Main Stage 2

Blind Guardian

 

Les teutons de Blind Guardian savent faire bouger les foules, ce sont des guerriers venus tout droit du Seigneur des Anneaux. Plus Speed Metal que Prog cela reste le groupe qui m’a introduit aux sonorités progressives.

Symphony X

Michael Romeo, quel beau gosse, un guitariste hors norme. Symphony X c’est du Power Metal / Symphonic Metal / Prog Metal de compétition. Je le dis haut et fort, Dream Theater ne peut pas s’assoir à la table de Symphony X (je trolle bien entendu, ils sont tous bons, mais Michael Romeo quand même…). Si t’aimes la gratte tu peux pas louper un set de Symphony X (mais t’attends pas à un son de dingue).

 

 

Altar

Katatonia

J’ai longtemps pensé que Katatonia était le seul groupe qui ressemblait « un peu » à Opeth. Pendant mes longues années de fanatisme Opethien, je me suis parfois rabattu sur Jonas Renkse et son groupe. Bon on n’y est pas tout à fait mais quelle voix putain… Juste pour entendre l’un des vocaliste les plus surprenant de la scène Metal Prog, un set de Katatonia ne se refuse pas !

 

 

Ce Hellfest version 2022 s'annonce donc particulièrement lourd. Le premier week-end surtout (et donc l'affiche initiale du Hellfest 2020) propose ainsi un line-up plutôt excitant pour les fanas de progressif. Les deux week-ends cumulés affichent une quantité de gros noms incroyables, une année qui sera gravée dans l'histoire du Metal, voyez par vous-mêmes....

 

La note des lecteurs
[Total: 2 Moyenne: 5]
The following two tabs change content below.
Progressive Metalhead

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.