[Live report] LAME – 10/02/2019 en appartement @Perpignan

Après avoir organisé des soirées avec King Khan & The Shrines, J.C. Satàn ou encore XYZ, DOWN BY THE REVERB revient avec un concert de LAME en appartement. Un format peu habituel mais ô combien rock’n’roll. Tout se passe un dimanche à Perpignan comme pour casser la morosité attachée à cette soirée. L’hôte qui nous reçoit a transformé son appartement. Le salon fait office de scène, la cuisine de bar, la grande terrasse de coin fumeur et il y a même un espace pour le merchandising. La configuration n’a rien à envier à certaines caves des centres villes. Je me prends quelques bières au comptoir et déambule au gré des rencontres. Les personnes ont l’air ravie d’être ici et l’ambiance est franchement bonne. J’ai hâte de voir ce que va donner le concert. En tout cas, je ne manquerai pas de prendre le dernier album « Alone and Alright » avant de partir.

J’avais déjà eu l’occasion d’entendre LAME au festival Vingt sur Vingt cet été. J’étais resté un peu en retrait et avec le recul c’était une grave erreur. Juste avant 20H00 le groupe commence à balancer un blues garage bien crasseux. La pièce est plongée dans une ambiance lumineuse rougeâtre qui donne un côté fiévreux à la prestation. Le trio italien se compose de Stefano Isaia à la guitare et au chant, Maria Mallol Moya à la batterie et Massimo Scocca à la guitare. La voix de Stefano s’accorde parfaitement aux sonorités garages du groupe. La saturation bat son plein et le tout s’enchaine avec nervosité. Les compositions sont tranchantes comme des rasoirs. Le concert fut court mais plein d’intensité, il ne faudrait pas s’attirer les foudres du voisinage. Il n’empêche que c’est une belle réussite. Il y avait beaucoup de monde, le public a répondu présent. La scène rock garage de Perpignan n’est pas qu’une légende!

La note des lecteurs
[Total: 1 Moyenne: 5]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.