Chroniques

[Chronique] L’Epée – Diabolique

  Pour ceux qui suivent l’histoire depuis le début et qui s’intéressent aux Brian Jonestown Massacre et aux Limiñanas, cette collaboration n’est pas le fruit du hasard. Ce nom, L’Epée, imaginé par Anton Newcombe, a une connotation diabolique comme en témoigne la pochette. Et cela tombe bien, c’est le nom de l’album. Les quatre artistes ont déjà collaboré à plusieurs reprises. Emmanuelle Seigner sur le morceau « Shadow People » et Anton Newcombe, plus largement, sur la dernière production des cabestanyencs. Une certaine harmonie se dégage de l’album. Les touches personnelles de […]