[Live Report] Amenra, Celeste et Obscure Sphinx – 02/10/2018 @Lyon

Encore un gros coup de la part de Sounds Like Hell Productions qui pour le 2 octobre aura proposé une affiche qui s'apparente à une messe noire, à la fois sombre et ténébreuse. Cette messe dans un Transbordeur en configuration réduite aura vu vu passer pas moins de 3 groupes, Amenra en tête d'affiche suivi des très prometteurs Celeste et Obscure Sphinx.

 

Obscure Sphinx

Venus tout droit de Pologne, Obscure Sphinx était l'un des groupes que je souhaitais absolument voir en live un jour... Et je ne voulais pas trop attendre pour découvrir ce que le groupe avait à offrir sur scène, avec seulement trois albums au compteur, le joyau brut polonais me faisait vraiment de l’œil. Leur Doom/Sludge ténébreux nappé d'envolées progressives est sensationnel. Avec Zofia Fras au chant, la formation propose une alternance entre violence et passages atmosphériques. La présence scénique de la chanteuse impose le respect, son comportement sauvage et déshumanisé attire le regard et m'aura donné la sensation d'avoir affaire à un Replicant (Blade Runner) à plusieurs reprises.

La voix claire de Zofia dont la tonalité douce et mélancolique fait voyager l'audience avant de la noyer dans un raz de marée guttural accentué par un effet de distorsion relié au microphone, cette dualité est particulièrement palpable dans un titre comme Nothing Left ou Lunar Caustic de l'excellent album "Void Mother". Velorio offre à Zofia le loisir d'étaler sa palette technique avec un chant puissant et une voix qui ne flanche jamais tout en étant à la limite de la saturation, magnifique. Obscure Sphinx est un groupe déjà terriblement efficace, partageant un sentiment d'agonie et de terreur. J'en redemande.

Celeste

C'est la troisième fois que je me retrouve devant Celeste depuis le début de l'année, avec notamment la Release Party de leur dernier album en janvier. Les lyonnais prodiguant un Post Black Progressif continuent de se faire un nom avec notamment une belle participation au Hellfest. Celeste c'est plus que du gros son, c'est également une volonté de plonger son public dans un univers noir et angoissant en donnant un rôle important aux lumières sur scène.

Avec une grosse masse de fumée, frontale rouge collée au crâne et usage sans limite du stroboscope, l'ambiance en devient unique. Pourtant la salle du Transbordeur est un peu trop grande pour noyer le public dans la brume (ce qui rends le show encore plus intime et malsain) l'effet visuel reste globalement très efficace.

Musicalement, Celeste propose un Metal technique, sans bavures et puissant. L'agressivité des riffs et la voix gutturale d'une rare violence plonge le Transbordeur dans les abysses. Chaque sorties confirme que "Infidèle(s)" est un excellent album, Celeste s'est placé dans un cercle vertueux avec un succès grandissant amplement mérité.

Amenra

Amenra, le gros morceau de la soirée arrive sur scène. Les belges ont déjà une belle réputation derrière eux acquise depuis près de 20 ans et pourtant ce n'est que la première fois que j'ai l'occasion de les voir live ayant fait le choix de ne pas aller les voir au Hellfest cette année (oui j'ai vu le très pitoyable M.Manson à la place, on fait tous des erreurs...). Avec presque 1h30 de show, le groupe a fait parler son Post-Doom accompagné d'une grande toile diffusant des projections qui ne transpirent pas le bonheur. Ici tout est noir ou blanc, la seule couleur perceptible sur scène est la diode route des boutons on/off des amplis de guitaristes, ça donne le ton.

CHVE, dos au public la plupart du temps, impose un chant très typé et agressif qui répondrait aux standards d'un chant Hardcore. Pourtant, CHVE sait faire preuve de belles envolées comme sur A Solitary Reign où le chant rappellera Maynard James Keenan dans A Perfect Circle. Sombre, lourd et parfois atmosphérique, la recette d'Amenra est particulièrement réussie.

Comme à l'accoutumée, Sounds Like Hell Productions a fait le boulot pour offrir une belle affiche qui aura réveillé en nous nos sentiments les plus malsains pour notre plus grand plaisir.

La note des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]
The following two tabs change content below.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.