Noise Injection

Psyché, Prog & Metal Reviews

Chronique

[Chronique] Owane – Yeah Whatever

Il fut un temps où les guitaristes solistes étaient élevés au véritable rang de Rock Stars et étaient même les artistes mis sur le devant de la scène de leurs groupes respectifs, cela a commencé avec Jimi Hendrix, Van Halen, puis Steve Vaï, Yngwie Malmsteen ou Slash. Progressivement le genre est tombé en désuétude et/ou réservé à une poignée d'auditeurs toujours fidèles aux performances incroyables de ces musiciens. L'excès vers le toujours plus vite, toujours plus technique au détriment d'une certaine musicalité n'a pas toujours convaincu, et depuis les années 2000, peu nombreux sont les Guitar Heroes qui ont réussi à s'immiscer à un niveau de notoriété équivalent à leurs aînés.

Mais avec l'arrivée d'une toute nouvelle génération de guitaristes hors pair, ayant pour la plupart tout juste une vingtaine d'année, mélangeants avec brio divers genres musicaux et osant l'expérimentation sans se focaliser uniquement sur la performance technique, on peut dire que la donne à changée. Les nouveaux Guitar Heroes se nomment Plini, Aaron Marshall ou David Maxim Micic (dont la critique du dernier album est disponible ici) et ils remplissent des salles de concerts à travers le monde, phénomène de mode ? Réel renouveau du genre ? Seules les années nous le dirons.

 

Le prodige norvégien Øyvind 'Owane' Pedersen fait parti de cette nouvelle vague de musicien innovants. Après un album, Dunno,  remarqué en 2016, il revient en 2018 avec son dernier album Yeah, Whatever paru le 28 mars. Ce guitariste de 25 ans n'en est pas à son premier coup d'essai après plusieurs projets ayant rencontré un succès modeste voire nul, en atteste le projet DJ Owane qui semble presque caricatural aujourd'hui avec une électro rap de piètre qualité au fort goût d'amateurisme. 

Yeah, Whatever est un album de Jazz Fusion/Jazz Rock important dans la jeune carrière de Owane, il fait preuve d'une maturité étonnante sans tomber dans la facilité à outrance ou dans la démonstration technique exagérée, et c'est même ce qui fait la force de Yeah, Whatever, l'album s'appuie sur des sonorités jazz combinées à un math-rock moderne qui se traduit par un univers sonore lumineux, joyeux et groovy. Le passif DJ du compositeur se ressent à travers l'écoute de l'album, certaines nappes rappelleront des sonorités électroniques dont les DJ ont le secret.

 

L'album est varié, un titre comme "Indian Explosion Bowling" aux sonorités Lounge Jazz tranche avec le titre "Rock Is Too Heavy" qui semble sortir tout droit d'un mariage entre Snarky Puppy et Disperse, un jazz rock résolument moderne et entraînant, combinant guitare solo et claviers à la perfection. "Born In Space" rappellera par son introduction des sonorités plus 80's avec l'usage de synthétiseurs type "clubbing".

Les alternances entre les claviers et la guitare tout au long du cours album de 35 minutes permettront à l'auditeur de ne pas se lasser. Le bilan de l'écoute est positif, on voit ou veut en venir Owane, un album de Jazz Rock léger, incluant de la virtuosité ici et là sans jamais vouloir tomber dans l'excès dont l'objectif est de prioriser la musicalité avant l'expression technique. Ces qualités permettent à Owane de se démarquer de la plupart de ces Guitarist Heroes "new gen" en devenant un des plus "jazzy" du milieu. Aussi, malgré toutes ces qualités, Yeah, Whatever présente certains défauts, l'usage parfois excessifs d'instruments virtuels (perceptibles sur les cuivres), et un son de guitare qui manque de personnalité (à croire que tout le monde aujourd'hui utilise soit un Axe FX ou un Kemper Profiler ?!?) nuisent quelques fois à la cohérence de l'écoute. Pour finir Yeah, Whatever est un album solide d'un jeune artiste extrêmement prometteur et déjà très doué !

Ecoutez l'album Owane -Yeah Whatever

La note des lecteurs:

La note des lecteurs
[Total: 3 Moyenne: 4]
La note des lecteurs
[Total: 3 Moyenne: 4]
The following two tabs change content below.

Comments (1)

  1. […] bon cru pour la sphère progressive, autant pour des artistes en devenir comme Owane et son album Yeah, Whatever ou plus confirmés comme le collectif The Sea Within et leur album éponyme dont les créations […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.