Noise Injection

Psyché, Prog & Metal Reviews

Chronique

[Chronique] Tony Allen & Jeff Mills – Tomorrow Comes The Harvest

Quand il n’est pas entrain de jouer les chefs d’orchestre philarmonique ou de réduire en miettes les derniers survivants d’un festival techno, Jeff Mills s’acoquine avec Tony Allen le légendaire batteur ayant accompagné Fela Kuti à ses débuts. Ce n’est pas la première fois que les deux hommes se rencontrent, en témoigne la vidéo de leur prestation de 2016 au New Morning à Paris. « Tomorrow Comes The Harvest » est un concentré de grooves hypnotiques. Cela tranche avec les sets assez durs que peut envoyer Jeff Mills dans les soirées électros. Le Maestro sait aussi faire preuve d’une grande finesse et d’un éclectisme à toute épreuve.

L’E.P. contient quatre titres : « Locked And Loaded », « Altitudes », « On The Run » et « The Seed ». Quand le père de l’afrobeat rencontre l’un des pionniers de la techno, ça ne peut être que grandiose. Les deux musiciens réussissent à instaurer un véritable dialogue de beats dans une ambiance cosmique retranscrite par les nombreux effets qui se faufilent entre les percussions. L’album ne dure qu’une trentaine de minutes et se clôture par la majestueuse « The Seed », véritable bijou de cet essai. Avec cette collaboration, Jeff Mills prouve encore une fois que la musique électronique est un noble art. Quant à Tony Allen, lorsque l’on connait son histoire, on ne peut être qu’en admiration.

La note des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]
The following two tabs change content below.
What a long strange trip it's been

Derniers articles parBertrand (voir tous)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.