Noise Injection

Psyché, Prog & Metal Reviews

Chronique

[Chronique] Joe La Truite – Trapped In The Cosmos

Dernièrement j'ai reçu le CD de Joe La Truite, un groupe qui vient de l'Hexagone et qui se présente comme ceci "Joe La Truite est une entité cosmique incarnée par trois héros du sud de la France: Charl (Soft Erection, Président KingKong, ex-Harmonic Generator), Julien (Jack Face, ex-Skhizein) et Patrick (père et poulpe percussionniste caverneux). C’est au sein d’un trio supersonique giga surboosté à l’énergie cosmotéllurique que ces gaillards délivrent un Punk Metal aux influences Post-Dramatique. "

Moi je dis, ça a l'air pas mal cette affaire. L'artwork de l'album est du plus bel effet, un travail artistique de fond se ressent avant même la première écoute, c'est plutôt une bonne entrée en matière !


Joe La Truite - Trapped In The Cosmos

Alors Trapped In The Cosmos, ça vaut quoi ?

L'album perd pas une seconde pour envoyer du gros gras, "No Zob In Job" c'est du Metal à la sauce Punk Hardcore, les riffs sont accrocheurs et lourds. Le passage vers le milieu de titre avec les percussions, le chant en reverb et les riffs percutants Post-Metal plaisent instantanément à mon oreille, le genre de sons auxquels j'adhère facilement. Le titre termine sur une grosse dose d'énergie. Une mise en bouche puissante et efficace.

"Cartoon Filter" est un morceau un peu plus cool, presque Punk Californien, le côté viril en plus et un côté bien déjanté. Le genre de morceau qui doit donner pleine mesure en live pour foutre le bordel dans la bonne humeur. Cela dit à l'écoute (et je spoil un peu), c'est certainement le titre m'a le moins accroché. Avec "Country Tek", les sudistes démarrent avec un chant clair qui démontre une certaine maîtrise, le morceau évolue rapidement vers une sonorité Yee-Ha assez délirante gardant toujours cet esprit "fun" à l'écoute. Le dernier tiers du titre monte le ton avec une guitare qui vire du Stoner au Post-Metal, ce final est extrêmement bien exécuté et joue un rôle primordial dans la qualité du titre.

"Katükah" part à toute vitesse pour rapidement nous offrir un bon palm muting des familles qui fera effet à tous les fanatiques de Thrash, naviguant entre Post-Punk et Death Thrash, je trouve une certaine forme d'originalité à l'univers proposé mais surtout, ça sonne bien ensemble. A la guitare y'a rien à dire, y'a un bonhomme qui aime se faire plaisir, le riffing est de premier plan, l'introduction et le final de "Where is The Ground?" n'en est qu'un exemple parmi tant d'autres sur cet opus.

J'attaque la deuxième partie de l'album, "Fury" dont Kris de Senwood est présent en tant que guest. La première qualité du morceau se retrouve certainement dans son alternance d'ambiances et le ferait presque passer pour un morceau de Metal Progressif. A la basse et derrière les fûts ça joue propre et efficace. Efficace je le redis. Pas le temps d'avoir la gorge sèche avec "I Feel Sick" ou "Together" qui continuent de m'abreuver de cet univers pas si facile à classer entre SludgePsychéPunkPost-Metal et Prog.

Pour clôturer, "Domso Nagazaki 8 000 000 000" a de sérieux atouts, lourd et planant il a de quoi faire siffler quelques tympans. Avec un côté quasi ritualiste, même un auditeur de Doom y trouverait son pied.

 

En bref, Joe La Truite prouve avec ce premier album (si l'on omet l'album split enregistré avec Sendwood) maîtriser l'originalité de concept. Ici, pas d'originalité pour faire de l'original avec un résultat bancal. Bien au contraire, Trapped In The Cosmos est fort d'une simplicité et efficacité de mise en oeuvre. On sent de multiples influences dans la composition même si ma préférence va vers le titres "plus sérieux". La production est de premier plan ce qui rend l'écoute fluide. Un album qui s'approprie dès la première écoute et qui donne des envies d'y revenir ! A découvrir !

 

Note de la rédaction : 4/5 

La note de la rédaction

 

Bonus : Tune Your Soul du split album "Just a Little Thing Smooth and Wet" avec Sendwood

La note des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]
The following two tabs change content below.
Progressive Metalhead

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.